VMware : VCAP6-DCV Deploy Exam Experience (3V0-623) (French)

VMware : VCAP-DCV Deploy Exam Experience (3VO-623) (French)


Nous avons récemment passé l’examen VCAP-DCV Deploy (3V0-623) et nous sommes heureux d’avoir obtenu cette certification. L’examen VCAP-DCV Deploy (anciennement VCAP-DCA) est différent de presque tous les autres examens de certification connus sur le marché à l’exception du RHCE et CCIE. Pas de QCM ni de réponses multiples, mais un environnement réel, pendant un temps de 3h30 pour les non-anglophones, où l’on vous demandera d’effectuer des tâches avancées d’administrations sur une plateforme VMware. 

Quelques recommandations pour se préparer :

HOL : La plateforme de l’examen est exactement la même que celle mise à disposition via les HOLs hands on labs de VMware, donc familiarisez-vous sur ces labs et faites en au maximum.
Important : Lors de l’exament, certaines touches ne fonctionneront pas (backspace, Ctrl-C, Ctrl-V). Le lien suivant détaille les astuces des environnements VCAP ici 

LAB : Sans Lab, c’est vraiment difficile et vous n’arriverez pas à explorer entièrement l’environnement VMware. On vous conseille vraiment d’investir, même dans un petit environnement.

Blog : il y a des articles à voir absolument, des retours d’expériences, des study guide. Une simple recherche sur Google vous aidera à trouver les bonnes adresses.

Livres: 2 livres largement suffisants. Pas plus,  le plus important c’est de pratiquer.

  • VCAP6-DCV Deployment : ici
  • VCAP6-DCV Deployment Study Guide de Ramy Mahmoud ici

Training : la formation de Fouad El Akkad de Vroomblog sur la plateforme Alphorm est aussi à voir pour les francophones ici

C’est à peu près cela pour les ressources à utilisées. Mais surtout, ne vous noyez pas dans les ressources liées au VCAP-DCA qui sont disponibles sur Internet.
Si vous avez une bonne compréhension VMware vSphere, si vous travaillez au quotidien sur vSphere, si vous pratiquez, cela devrait être largement suffisant pour la préparation.
Donc rappelez-vous, lab, lab, et lab……

Lors de l’examen :

  • Certains fichiers PDF sont disponibles pour l’examen sur la façon d’effectuer des tâches.
  • Utiliser les outils disponibles déjà installés.
  • N’hésitez pas à ouvrir le vSphere web client sur deux navigateurs et le traditionnel vSphere client lourd C#.
  • Activer le SSH sur tous les ESXi.
  • Soyez minutieux. Ne passer jamasi plus de 15 minutes  sur une question. Regarder la question si vous savez de quoi il s’agit et comment le faire, faites-le. Sinon intitule de perdre votre temps, les labs sont indépendants notez la question pour éventuellement y revenir plus tard.
  • Si une tâche prend du temps, passé à une autre question, n’attendez pas au risque de perdre du temps.
  • Ne rien changer dans la configuration du lab et surtout ne démarrer pas les serveurs quand cela ne vous est pas demandé.

C’est clair pour nous, VMware met beaucoup d’efforts dans la qualité de ces examens, mais le point négatif c’est que l’accès est complètement à distance, par l’intermédiaire d’un RDP, et il est peut s’avérer être très lent notamment si vous vivez à l’autre côté du monde d’où on pense qu’il est temps que VMware réfléchisse à mettre en place une plateforme de certification en Europe.

Étant certifié VCAP-DCD, l’exam Design de la même famille, nous avons par la même ocassion validé la certification VCIX6-DCV VMware Certified Implimentation Expert et il nous reste que le VCDX-DCV. 

Afficher l'image d'origine

Si vous posez la question par rapport à la VCDX (VMware Certified Expert Design). Le VCDX est la certification de plus haut niveau de compétence, et la certification la plus difficile à obtenir. Vous devez défendre en personne de votre conception, architecture et choix en face d’un panel d’experts en direct. Un bon challenge pour ceux qui veulent aller encore plus haut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *