Veeam : VM Quick Migration

 Veeam : VM Quick Migration 


Copier une VM d’un hôte à un autre peut parfois être un défi, surtout si vous ne disposez pas de stockage partagé. Mais avec Veeam, les choses deviennent plus simples.
Il faut savoir qu’une des suggestions était d’utiliser OVFtool de VMware, mais il existe aussi Quick migration de Veeam disponible même en version gratuite de Veeam backup et réplication.
Quick migration de veeam permet une migration relativement rapide, mais qui dépend aussi de la taille de la VM et des ressources disponibles pour les hôtes et le serveur de sauvegarde Veeam.

Pour le processus de migration, c’est simple :
Connectez-vous à la console d’administration Veeam, et allez à l’onglet “machines virtuelles“.

Un clic droit sur la VM et sélectionnez “Quick Migration”.

À ce stade, il suffit de sélectionner “Next” à moins que vous vouliez ajouter une autre machine virtuelle à la migration.

Choisissez un pool de ressources, dossier pour placer la VM, et sélectionnez votre Datastore puis cliquez sur “Next

Vous pouvez choisir les proxys veeam à utiliser pour la source ainsi que la target et n’oublier pas de sélectionner Force Veeam quick migration, car Veeam tentera une migration via la fonctionnalité vMotion dans un premier temps puis effectuera un Quick Migration si vMotion n’est pas disponible.

Patientez durant la validation de la migration…

La migration de la VM est effectuée en 2 étapes :

1. Veeam copie la configuration de votre VM (.vmx) à l’hôte cible et enregistre la VM.
2. Veeam déclenche un snapshot et copie les disques de la VM vers la nouvelle destination.

  • Si vous déplacez une machine virtuelle entre deux hôtes avec processeurs compatibles, Veeam utilise SmartSwitch qui suspend la VM pour déplacer son fichier d’état et les modifications apportées après la création du snapshot. La VM est ensuite repris sur le nouvel hôte. Cela garantit un minimum detempsde migration et élimine complètement toute perte de données lors de la migration.
  • Si vous déplacez la VM entre deux hôtes avec des CPU non compatibles, Veeam arrête la VM pour déplacer les modifications apportées après la création du snapshot, puis démarre la VM sur le nouvel hôte.

La VM source est renommée en “<Vmsource>_migrated” et la nouvelle VM est configurée et renommée en “<nom de source>“.

Comme vous pouvez le voir la configuration et le processus sont très simples et ne prennent que quelques minutes sans interrompre ou changer quoi que ce soit dans l’infrastructure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *